KA MATE STRATEGY

Notre concept

Notre concept répond aux besoins des CEOs / Présidents / Directeurs Généraux ou de leur Equipe Dirigeante pour garantir l’atteinte des objectifs stratégiques à moyen terme tout en optimisant le mode de fonctionnement de l’Equipe Dirigeante.
Nous l’avons nommé :

LA DISCIPLINE DE L’EXÉCUTION DE LA STRATÉGIE ™

Nous pensons que la Performance d’une entreprise est étroitement liée à sa capacité d’exécuter sa stratégie et que la stratégie doit être gérée comme un programme de changement au sein de l’entreprise. De notre expérience de la Conduite du Changement au sein de General Electric, enrichie de notre expertise de FACILITATION des Équipes Dirigeantes, nous avons développé ce nouveau concept qui provoque un véritable changement dans les comportements des Équipes Dirigeantes tout en renforçant le leadership du PDG sur deux processus majeurs :

LA PRISE DE DÉCISIONS ET LA MISE EN ŒUVRE DE CES DÉCISIONS

Notre haute expertise en Facilitation nous permet d’agir sur le côté formel et informel des acteurs impliqués dans ces deux processus et, grâce à nos salles de pilotage stratégiques « SteerVision Centers ™ », vous obtenez l’infrastructure informationnelle aidant la prise de décisions.
Nous animons les sessions de pilotage stratégiques dans le but de
piloter la mise en œuvre de ces décisions.

LA DISCIPLINE DE L’EXÉCUTION DE LA STRATÉGIE ™
C’est
ASSOCIER LE PILOTAGE DE L’EXÉCUTION DE LA STRATÉGIE À L’EXCELLENCE COLLABORATIVE POUR AMÉLIORER LA PERFORMANCE GLOBALE DE L’ENTREPRISE.

Pourquoi l’exécution est une Discipline ?

On n’atteint pas la performance sans discipline !

Ce n’est pas la « stratégie » qui est une discipline mais son EXECUTION.
Nous avons mis plus de 10 ans à construire le concept de la Discipline de l’Exécution de la stratégie parce que réussir la mise en œuvre et le pilotage des mises en œuvre doit passer par des étapes clés à l’appropriation de la démarche complexe que nous implémentons.
Si la trame de ces étapes n’est pas respectée ou si le processus complet n’est pas mis en place jusqu’au bout, ou encore si les règles de fonctionnement en salle de pilotage stratégique ne sont pas respectées, c’est l’ensemble de la démarche qui sera moins efficace !
Le mot « Discipline » seul aussi est mal interprété ; les lecteurs l’interprètent « autorité » ; or, nous faisons tout le contraire ! Nous proposons un « lissage » des éléments perturbateurs lors des sessions de travail avec les Comités de Direction ou Exécutif par des méthodologies écartant toute déviation des préoccupations majeures et non-impactantes directement sur la performance globale de l’entreprise !
Par définition « discipline » signifie ensemble des règles de conduite d’un groupe… c’est ce que nous pratiquons avec notre expertise de la facilitation !
Toute session de facilitation débutera nécessairement par des règles de fonctionnement qui se devront d’être assimilées par les membres de l’équipe dirigeante.
Réussir à associer l’enchainements de méthodologies capables d’être personnalisées à chaque activité (discipline dans la mises en place des étapes et des processus) avec des règles de fonctionnements entraînant le collaboratif, au niveau le plus haut des entreprises, est un challenge que nous avons relevé avec la création de notre concept hors norme.


Piloter l’exécution de la stratégie

Pour parvenir à un résultat d’EXECUTION D’EXCELLENCE,
il est indispensable de réussir l’EXECUTION
et dans le contexte actuel, de
PILOTER L’EXECUTION !

Piloter l’exécution,
c’est pouvoir faire évoluer et corriger les mises en œuvre en fonction des événements et des résultats obtenus (ou pas !), réadapter la stratégie, faire en sorte que l’Equipe Dirigeante s’approprie les décisions pour en faciliter la mise en œuvre afin de renforcer l’agilité de l’entreprise.

Le maître mot pour le pilotage est l’ANTICIPATION.
Le besoin d’anticiper est largement partagé dans les organisations. La rapidité d’évolution des marchés implique de la réactivité de la part des Entreprises. Or le temps, plus ou moins long en fonction de la taille et de la « lourdeur » de l’Entreprise, pour mettre en œuvre les décisions, pénalise cette réactivité. Il est donc nécessaire, pour les organisations, d’accélérer et d’ANTICIPER la prise de décisions.
L’anticipation n’est possible que si la démarche de pilotage est initiée.