NOS INTERVENTIONS

Steer’ Leader :
leadership du CEO

Briser la « solitude » des Présidents souvent seuls face à des décisions difficiles, un vrai support en terme de temps et de conseils exclusivement assuré par d’anciens CEOs

JPEG - 130.1 ko

Steer’Leader : un pilier important du soutien au CEO

Basé sur le mentoring, cette partie « conseil » au CEO est un vrai soutien apporté par une personne expérimentée qui a occupé le poste de CEO dans les grandes entreprises, ce qui facilite la compréhension des difficultés traversées par le CEO conseillé... un « best practices » de haut niveau !

La connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information.
(Albert Einstein)

L’avantage de cet accompagnement est la grande disponibilité offerte par nos conseillers aujourd’hui partiellement retirés du monde des affaires, souhaitant passer le relai à leurs homologues en partageant et transmettant leurs expériences. Au-delà d’un rôle de coaching, le « CEO Counselor » a un rôle de confident, il n’est pas là pour juger mais pour aider à repositionner les idées, éclaircir sur les décisions à prendre, donner un avis consultatif, rassurer et faire grandir... L’ouverture du dialogue est simplifiée parce que le CEO sort d’une sorte de solitude évidente à ce niveau de poste où il est impensable de trouver en interne la personne à qui se confier ou faire état d’âme. Le fait de sentir qu’une personne expérimentée est présente pour vous écouter, vous conseiller, vous aider à vous affirmer ou prendre des responsabilités en connaissance de cause vous aide en tant que CEO à y voir plus clair et à être rassuré sur d’éventuelles décisions délicates.

La prise de fonction et la prise de risques

Plusieurs de nos clients témoignent en disant qu’ils ont amélioré la performance de leur groupe après avoir fait appel au « CEO to CEO Counseling » car ils ont appris à mieux utiliser les compétences des membres de leur Comité de Direction, à mieux les « manager », à ouvrir le dialogue tout en renforçant leur position de Leader. Dans certains cas de passation de pouvoirs, notre concept Steer’ Leader a facilité la prise de fonction et la crédibilité du nouveau dirigeant. Dans d’autres cas, promus au poste de CEO et donc de Leader, certains anciens membres du Comité de Direction/Exécutif ou certains hauts managers appréhendaient leur nouvelle fonction car ils se disaient « non préparés » ; en effet, ils avaient besoin de renforcer leur position managériale pour passer de l’exécutif à la position de Leader, ou encore avaient besoin d’oser la prise de risques nécessaires à ce niveau.

LA SOLITUDE DU CEO

Le plus souvent, nous sommes aussi intervenus pour « briser la solitude du CEO ». En effet, personne d’autre dans l’organisation n’est autant impacté par la remontée d’informations impartiales, le CEO a conscience que chacun des membres de son équipe tente d’être « bien vu » par lui. Sa position de Leader en fait le décideur final. Il a un rôle d’arbitre et doit prendre des décisions vitales pour son entreprise mais ses prises de décisions, les enjeux et les risques sont d’autant plus difficiles à prendre qu’il ne sait pas à qui ou à quelle information se fier. C’est ce qui est arrivé à un jeune CEO qui nous a confié que sa plus grande surprise en arrivant à ce niveau de poste a été de ressentir une intense et profonde solitude. Notre intervention à ce niveau inclus toujours ce rôle de « sparring partner » avec le CEO afin de permettre l’échange, sans jugement, en toute impartialité, sans enjeu de pouvoir ou de lien de subordination, dont le but est de « soulager » une anxiété créée par l’incertitude de faire le bon choix lors d’une décision à prendre, d’écouter activement les problématiques et instaurer une relation de confiance mutuelle primordiale au bon déroulement de notre intervention.

Nous apportons un rôle de présence indispensable à la tranquillité d’esprit du CEO, une sorte de moment d’échanges ou le « CEO counselor » contribue à stimuler la réflexion, donne un avis sous un angle différent, apporte une autre vision des choses ou au contraire rassure par son adhésion à la décision hésitante du CEO conseillé.